Dans le Parc en toute sécurité
Portez toujours un masque, respectez les distances et adoptez des mesures d'autoprotection pour contenir l'épidémie du virus Covid-19.
Respectez toujours la nature, jeter le masque et les dispositifs de protection individuelle dans la collecte non triée. Leur dispersion dans l'environnement représente une véritable menace pour les écosystèmes.
Logo du parc
Partager
Home » Nature et territoire » Parc National » Biodiversité

Les milieux naturels du Parc National des Cinque Terre

Le territoire du Parc National des Cinque Terre est montagneux et principalement côtier : seuls 300 hectares font partie du bassin de la montagne du fleuve Vara et ne donnent pas sur la mer. Les pentes, escarpées, glissantes, sillonnées par de brèves rivières et divisées en vallées et crêtes, se détachent du principal bassin versant de 815 m de haut qui est proche de la mer. Ainsi, sur un peu moins de 400 hectares, différents milieux naturels coexistent, à la fois méditerranéens et de montagne, habités par des espèces animales et végétales, capables d'augmenter la biodiversité de façon considérable.
La zone maritime est caractérisée par des falaises côtières, colonisées par des arbustes clairsemés et bas, qui sont fréquentées par des reptiles et des oiseaux typiques des milieux ensoleillés et rocheux ; au-dessus, les pentes sont couvertes du maquis méditerranéen et des forêts thermophiles persistants, formés de chênes verts, lièges, pins maritimes, où se trouvent les geais, les pics, les mésanges, les écureuils, les blaireaux et les renards.
Le long de la crête, à l'intérieur des vallées, sur les pentes qui convergent dans la Vallée de Vara, l'environnement devient plus humide et frais, propice aux forêts de feuillus à feuilles caduques, composées de châtaigniers, de charmilles, des chênes pubescents et des chênes chevelus où nichent la buse variable, la chouette hulotte, se déplacent les renards et les fouines et passent les chevreuils.
Les ruisseaux, les fossés et les eaux de source créent des milieux aquatiques indispensables à la reproduction des amphibiens et à la croissance des espèces végétales qui nécessitent de l'ombre et de l'humidité.
Même les murs de pierres sèches des terres agricoles en terrasses, bien que construits par l'homme, représentent un environnement délimité, composé de terre et des pierres, qui abrites des communautés animales et végétales rupicoles.

Le sanglier est présent partout, introduit au siècle dernier et après répandu spontanément grâce à l'environnement et à l'homme.

(Par le lieutenant-colonel Silvia Olivari, Commandante des Carabinieri du Parc National « Cinque Terre »)

Vuoi inviare una segnalazione di inaccessibilità di questo sito web?Invia segnalazione
© 2021 Parco Nazionale delle Cinque Terre
Via Discovolo snc - c/o Stazione Manarola
19017 Riomaggiore (SP) - CF 01094790118
Tel. +39 0187/762600 - Fax +39 0187/760040
E-mail: info@parconazionale5terre.it
PEC: pec@pec.parconazionale5terre.it
DNVEMASPagoPA
Ministero dell'Ambiente e della Tutela del Territorio e del Mare
Suivez-nous sur :