Dans le Parc en toute sécurité
Portez toujours un masque, respectez les distances et adoptez des mesures d'autoprotection pour contenir l'épidémie du virus Covid-19.
Respectez toujours la nature, jeter le masque et les dispositifs de protection individuelle dans la collecte non triée. Leur dispersion dans l'environnement représente une véritable menace pour les écosystèmes.
Logo du parc
Partager
Home » Nature et territoire » Parc National » Biodiversité » Environnement naturel

La forêt des Chênes verts

La forêt des chênes verts (Quercus ilex L.), dont le feuillage buissonnant persistant ombrage et protège le sol, se présente au milieu des pentes côtières, à l'abri de l'action directe de la mer et propice au développement des grands arbres.
Elle s'est principalement développée suite à l'abandon des pratiques agricoles et à l'expansion de la végétation spontanée, à travers des stades progressifs de développement : sur un sol nu pas cultivé se développent des herbes et des buissons spontanés, prédisposant la croissance d'arbustes du maquis méditerranéen parmi lesquels il y a les chênes verts, qui finira par dépasser les autres et créer la forêt.
Plus rarement, dans les zones de moindre intérêt agricole et à la plus grande vocation forestière, la forêt des chênes verts a été conservé depuis son origine grâce à l'intérêt économique de son bois, exploité comme un excellent combustible.
La forêt des chênes verts présente aussi d'autres arbres minoritaires, parmi lesquels il y a les chênes pubescents (Quercus pubescens L.), les charmilles noirs (Ostrya carpinifolia L.) et les pins maritimes (Pinus pinaster Aiton) ; dans la zone de La Spezia du Parc National, entre les localités de Sant'Antonio et Campiglia, aux chênes verts s'ajoutent les lièges (Quercus suber L.), une espèce peu commune en Ligurie et donc d'un important intérêt scientifique important.
Peu de lumière pénètre à l'intérieur de la forêt à feuilles persistantes et seules les espèces ayant besoin d'ombre peuvent grandir, telles que les nouvelles plantes des chênes verts germées à partir des glands tombés et de nombreuses variétés de champignons ; les animaux sauvages y trouvent refuge, nourriture et rafraîchissement (sangliers, blaireaux, renards, chevreuils, loirs et, parmi les oiseaux, le geai, avide de glands).

Le chêne vert (Quercus ilex L.)

C'est un chêne à feuilles persistantes à port arboricole, appartenant à la famille des Fagacées, répandu le long des côtes de la Méditerranée. Il se caractérise par des feuilles coriaces persistantes, de forme variable, brillantes et vert foncé sur le dessus, grises et feutrées sur la page inférieure. La couronne est globuleuse, buissonnante et sombre. L'écorce, lisse et grise chez les exemplaires les plus jeunes, s'assombrit et s'épaissit avec l'âge, se fissurant en écailles polygonales. Le fruit est un gland, brun quand mûr, comestible et très appétissant pour les animaux sauvages, soutenu par une courte tige par groupe de 2-5. En plus de se reproduire par graines, le chêne vert peut produire des drageons, générant de nouvelles tiges avec des racines latérales. C'est une espèce de longue durée qui peut atteindre 1 000 ans et une hauteur de 25 mètres ; la tige principale dépasse sans aucun problème un mètre de diamètre et se divise en grandes branches ouvertes à une courte distance du sol.
Auprès des Sanctuaires della Madonna di Soviore à Monterosso et de la Madonna di Reggio à Vernazza, les chênes verts atteignent une hauteur de 20 mètres et une circonférence de 350 cm et sont inclus dans la Liste des Arbres Monumentaux en Italie.
(Accédez à la Galerie de photos)

Le Liège (Quercus suber L.)
Le chêne-liège ou liège est un arbre à feuilles persistantes de la famille des Fagacées, originaire du sud-ouest de l'Europe et du nord-ouest de l'Afrique, répandu dans tout le bassin méditerranéen occidental sur des sols acides, sous-acides et décalcifiés, où il est exploité pour la production de liège.
Il se distingue par l'écorce, d'abord lisse et grise, puis de plusieurs centimètres d'épaisseur, cannelée et spongieuse, pâle à l'extérieur et rosâtre à l'intérieur ; pour ses propriétés isolantes et ignifuges et sa capacité à repousser et à résister à des décorticages répétés, il est exploité pour obtenir le liège, dont le Portugal est le premier producteur au monde.
Les feuilles sont persistantes, coriaces, ovales, lancéolées, vert vif dessus et gris dessous.
C'est une espèce de longue durée qui peut atteindre 20 mètres de hauteur et dépasser un mètre de diamètre.
On peut l'admirer à La Maddalena, dans la Municipalité de Monterosso, et entre Sant'Antonio et Campiglia, dans la Municipalité de La Spezia.

Le Geai (Garrulus glandarius L.)
C'est un oiseaux passereau appartenant à la famille des Corvidées, d'un peu plus de 30 cm de longueur, répandu dans les forêts européennes et dans de vastes régions des autres continents. Il est robuste, avec un bec et des pattes solides, les yeux bleus, la couleur du corps brun rosé, la croupe blanche et les couvertures alaires barrées de noir et bleu ; en cas d'excitation, il peut soulever la crête des plumes sur la tête, striée de blanc et de noir.
Il a des habitudes solitaires et diurnes, une voix dure et stridente, capable d'imiter d'autres sons et vers. Il est omnivore, il se nourrit donc d'insectes, de petits reptiles et mammifères, de graines et de fruits, mais il préfère les glands, qui constituent plus de la moitié de l'alimentation et qu'il stocke, en les cachant sur le sol ou dans l'écorce des souches, de manière à s'assurer un approvisionnement pour l'hiver et à contribuer à la propagation du chêne à une distance considérable de la plante principale.

Silvia Olivari

Écorce du Chêne vert (Quercus ilex L.)
Écorce du Chêne vert (Quercus ilex L.)
(photo par: Silvia Olivari)
Feuilles et fruits (glands) de Chêne vert (Quercus ilex L.)
Feuilles et fruits (glands) de Chêne vert (Quercus ilex L.)
(photo par: Silvia Olivari)
Feuilles et fruits (chatons) de Chêne vert (Quercus ilex L.)
Feuilles et fruits (chatons) de Chêne vert (Quercus ilex L.)
(photo par: Silvia Olivari)
Liège (Quercus suber L) à La Maddalena (Monterosso)
Liège (Quercus suber L) à La Maddalena (Monterosso)
(photo par: Silvia Olivari)
Liège (Quercus suber L.) à Campiglia (La Spezia)
Liège (Quercus suber L.) à Campiglia (La Spezia)
(photo par: Silvia Olivari)
Vuoi inviare una segnalazione di inaccessibilità di questo sito web?Invia segnalazione
© 2021 Parco Nazionale delle Cinque Terre
Via Discovolo snc - c/o Stazione Manarola
19017 Riomaggiore (SP) - CF 01094790118
Tel. +39 0187/762600 - Fax +39 0187/760040
E-mail: info@parconazionale5terre.it
PEC: pec@pec.parconazionale5terre.it
DNVEMASPagoPA
Ministero dell'Ambiente e della Tutela del Territorio e del Mare
Suivez-nous sur :